Coup de Chien est une expression des marins; une météo violente et subite.  

La compagnie fondée en juillet 2017 à Strasbourg a pour objectif la production, la création et la diffusion de spectacles vivants. 

Nous sommes des chercheurs. Nous sommes à la fois des enfants, des ados, des adultes, des catapultes. Nous nous attachons les uns aux autres pendant les tempêtes. Chercher c'est être en face. C'est tenter. Tenter de se noyer dans la lumière. Détacher la laisse. Courir, affronter les obstacles.   

1. CO - DIRECTION

Co-mettre en scène est un moyen de remettre en question la notion d'autorité individuelle propre à la société contemporaine. Aller vers un partage égalitaire des choix permet de découvrir un territoire convergent. La dualité nous interroge constamment, l'acte de création en binôme est un défi constant du dialogue.

2. CEUX D'AVANT, CEUX D'APRÈS ET NOUS

Nos spectacles cherchent une esthétique "de précision", un équilibrage décalé entre lumière, couleur, rythme et corps afin d'offrir un autre angle de perception. Les choix de textes de la cie porte un regard original et créatif sur la famille et sa normalisation.

3. L’ACTEUR PLURIEL

Comme un.e athlète qui enchaîne les essais et les exploits, nous axons notre créativité en saisissant la palette d’interprétation des comédien.nes, creuser différentes physicalités, révéler diverses authenticités, multiplier les possibles lumières qu'il.elle.s abritent secrêtement. S'évanouissant dans les multiples personnages incarnés, l'acteur.ice devient un voyage d’âge en âge, de visage en visage, d'âme en âme.

4. PARTAGER ET TRANSMETTRE

L'action artistique, la formation et l’enseignement prolongent naturellement le travail de création, de jeu et de mise en scène. Il le nourrit aussi. Transmettre est à la fois un engagement et une source d'enrichissement. Toutes les actions de formation menées par Coup de Chien - qu'il s'agisse d'ateliers avec des enfants et adolescents ou auprès d'universitaires - ouvrent pour la compagnie des espaces de réflexion, de questionnement et d'expérimentation de nouvelles formes et de nouveaux langages.

Pierre Aarnink - Président de la cie - responsable culture

Nicolas Marlot - Secrétaire de la cie - graphiste

Steve Girni - Trésorier de la cie - indépendant

Louise Huriet - membre fondatrice de la cie - accessoiriste cinéma

Gilles Kammerer - membre fondateur de la cie - comédien et metteur en scène

Micol Marcinno - membre fondatrice de la cie - professeure de français

Michaël Rosenfeld - membre fondateur de la cie - docteur en lettres

Cécile Mourier - Co-responsable artistique de la cie - Elle se forme au Conservatoire d’art dramatique de Strasbourg de 2010 à 2013 et suit en parallèle une licence en arts du spectacle à l’Université de Strasbourg. Depuis 2013, elle fait des stages avec Etienne Pommeret, Eve Ledig, Simon Delattre, Arnault Mougenot, Catherine Delattres, Alice Laloy, Mathieu Amalric, Laurent Zizerman, Élise Caron et se forme au travail du clown avec Cécile Gheerbrant.

En tant que comédienne, elle joue entre Paris, Nancy, Strasbourg dans, Nos turbulences (2019), performance conçue avec Aurélie Droesch-Du Cerceau (TNS-Mise en scène groupe 43) et Juliette Seigneur (TNS-Scénographie/Costume groupe 43), Féminines (2019) conçu par Pauline Bureau, Blackbird de David Harrower (2019) mise en scène de Marc Guépratte, Pinocchiolive (2019) conçu par Alice Laloy, La petite aux allumettes (2018) conçu par Christophe Muller, Burn baby burn de Carine Lacroix (2018) mise en scène d’Aurélie Droesch-Du Cerceau. Elle met en scène Les Enfants d’après Edward Bond (2016) et Les Idiots de Claudine Galea (2018). Elle assiste Mathias Moritz à la mise en scène de 2016 à 2019. Elle dirige une lecture dans le cadre des Actuelles au TAPS en mars 2017, commence à collaborer avec Sylvain Diaz à l’Université de Strasbourg et intervient auprès des masters recherches autour des écritures contemporaines. Elle est dirigée au cinéma par Alain Tasma (2017), Clément Michel (2017) et Adèle Perrin (2017).

Christophe Muller - Co-responsable artistique de la cie -  Il suit des ateliers avant de prendre des cours au Conservatoire d'art dramatique de Strasbourg. Il obtient une Licence d’arts du spectacle en parallèle de la pratique. En 2012, il invente avec Geoffrey Goudeau un collectif d'acteur donnant naissance à Trauma d’ère et participe à la première création: Crises, de Lars Norén. En 2015, il met en scène le cabaret Que d’Espoir de Hanokh Levin pour le 65ème anniversaire diplomatique franco-israélien soutenu par la Ville de Strasbourg et la DRAC Alsace. Il joue dans Les Enfants d’Edward Bond avec le collectif Trauma d’ère, et rencontre le chef d’orchestre Simon Rigaudeau avec lequel il adapte et met en scène Carmen de Bizet, projet soutenu par la Ville de Colmar et la Région Alsace en 2016.  En 2018, il expérimente l'écriture et adapte le conte La Petite fille aux allumettes d’Andersen qu'il esquissera au plateau. Depuis 2014, il partage ses expériences pour le Conservatoire de Colmar et La Maison Théâtre à Strasbourg.

Muriel Inès Amat - Comédienne

Débora Cherrière - Comédienne 

Amandine Grousson - Comédienne

Geoffrey Goudeau - Comédien

Logan Person - Comédien

Jérome Rigaut - Comédien

Paul Schirck - Comédien

Igor Bartz - Photographe

Thomas Billey - Créateur sonore et musicien

Yrjan Charpentier - Scénographe

Grégory Dargent - Photographe

Éléonore Greif - Monteuse vidéo

Mathias Moritz - Créateur lumière

Coup de Chien
Strasbourg
ciecoupde@gmail.com
  • Twitter
  • Facebook